FO RENAULT

PLAN D’ECONOMIES CHEZ RENAULT : LA QUESTION DE NOTRE INDUSTRIE ET DE NOS EMPLOIS.

A l’issue de l’exercice 2019, les salariés ont eu la confirmation qu’ils obtiendront, bien qu’en baisse, un intéressement. Nouvelle positive de courte durée puisque lors de la conférence de presse du 14 février, la direction du Groupe Renault a annoncé un vaste plan d'économies visant à réduire ses coûts structurels de 20 % (deux milliards d'euros) au cours des 3 prochaines années et surtout a fait savoir « sans tabou » ne pas exclure des fermetures d'usines.

Les salariés de Renault obtiennent de justesse un intéressement

Le montant de l’intéressement des salariés de Renault dépend de la marge opérationnelle et sera donc en baisse cette année. Mais il a bien failli être réduit à zéro si le free cash-flow avait été négatif sur l’ensemble de l’année, comme au premier semestre.

NOUVELLE GOUVERNANCE, NOUVEAU COMEX Un nouvel élan ?

Chacun ses combats : les manœuvres d’Etat Major et les règlements de compte politiques ne font pas partie de ceux de FO. Pour nous, «l’affaire Ghosn», une affaire de plus, marque l’histoire de Renault, et laisse des traces. Plus encore ce sont ses conséquences qui impactent forcément l’avenir de notre industrie, de notre image, de l’engagement les salariés et de nos emplois, et là nous sommes mobilisés pour les défendre !