ÉVOLUTION DE L’ACCORD TELETRAVAIL, DES ADAPTATIONS UTILES ET NECESSAIRES… Pour télétravailler dans de bonnes conditions !



Jeudi 22 Avril 2021 – La 2ème séance de négociations d’un avenant de révision de l’accord relatif « aux nouveaux modes de travail » … le « Télétravail », s’est tenue Mardi 20 Avril. Avec l’usage généralisé et intensif du travail à distance dû à la crise sanitaire, il était urgent d’adapter et de compléter les dispositions de l’accord actuel pour que les salariés puissent réellement organiser l’équilibre entre leur vie professionnelle et leur vie personnelle.

Pour FO, il était essentiel de préciser les conditions de l’exercice du travail à distance en respectant « les équilibres » et en dupliquant la vie au travail en présentiel : Horaires, mise à disposition des équipements, remboursement des frais, procédures en cas d’empêchement, évaluation ergonomique du lieu de travail.

 

LES EVOLUTIONS DE L’ACCORD QUI RESTE SUR LE PRINCIPE DU VOLONTARIAT.

Evolution d’un dispositif individuel vers un dispositif collectif : (séance du 13/04/2021)

-    Pour les salariés qui choisissent d’adhérer au dispositif collectif : 2 jours minimum et jusqu’à 3 jours par semaine + la création d’une « pocket » de 20 jours/an

-    Pour les salariés qui choisissent de ne pas adhérer au dispositif collectif : création d’une « pocket » de 5 jours/an

     → Pour FO se pose la question de l’équité concernant le nombre de jours consentis pour ceux qui n’intègrent pas le dispositif…

-    A la demande de FO, ouverture du télétravail occasionnel à l’étranger : 30 jours/an, le salarié étant responsable des formalités nécessaires à sa décision auprès des organismes compétents

-    Les jours de télétravail collectif en cas de circonstances exceptionnelles restent valides.

Prise en compte des conditions en télétravail : (Propositions direction séance négo du 20/04/2021)

-    La santé en télétravail : maintien de l’accès au service de santé par la téléconsultation, accompagnement à distance pour l’aménagement ergonomique du poste en télétravail, prévention des risques psychosociaux

     → Pour FO, on ne transige pas avec la santé des salariés.

-    Conditions matérielles : 150 € correspondant à une dotation unique comme « ticket d’entrée » dans le dispositif pour aider le salarié à s’équiper (siège, écran… avec remboursement via note de frais et justificatif). Etude en cours pour faire bénéficier les salariés des tarifs préférentiels des fournisseurs Renault

     → Pour FO l’important n’est pas la somme mais d’être en capacité de répondre au besoin d’équipement pour bien télétravailler.

-    Conditions organisationnelles : Gestion du temps de travail et de la charge de travail.

     → FO a demandé la prise en compte des heures supplémentaires dont le traitement se fera à l’identique qu’en présentiel.

Respect du repos et du droit à la déconnexion en respectant les plages de disponibilité et de joignabilité. 1 jour minimum par semaine en équipe en présentiel.

-    Conditions économiques : Indemnité forfaitaire mensuelle de 10 € par jour de télétravail hebdomadaire et plafonné à 20 €/mois pour pallier aux frais générés par le télétravail.

 

L’entreprise est responsable de la santé, la sécurité et des conditions de travail des salariés.

De ce fait, ce qui existe en présentiel, doit être répliqué dans les conditions de travail en distanciel..

 

Prochaines séances de négociations : Mardi 4 Mai et Mardi 18 Mai 2021.

Les thèmes qui seront abordés durant les prochaines séances de négociations :

Organisation du travail et des nouveaux espaces de travail

Prise en compte des nouvelles mobilités

Accompagnement à la conduite du changement


FO Renault Nego Teletravail 20Avril2021 (1).pdf FO Renault Nego Teletravail