ACCORD D’INTERESSEMENT : Un accord adapté à la réalité 2020… Une année de crise sanitaire et économique…

ACCORD D’INTERESSEMENT : Un accord adapté à la réalité 2020… Une année de crise sanitaire et économique…


Jusqu’à la crise sanitaire, les accords d’intéressement étaient d’une durée de 3 ans. Le dernier en date est celui qui est arrivé à échéance le 31 Décembre 2019 (2017-2018-2019). La crise sanitaire, la réalité économique et financière de l’entreprise et les incertitudes de la reprise du marché automobile sont une réalité. Dans ce contexte inédit, FO a défendu, la nécessité de trouver de NOUVEAUX PRINCIPES pour garantir un intéressement dans le cadre du nouvel accord avec un intéressement associé aux résultats du Groupe + un intéressement de performance locale (dans chaque établissement).

 


  1. Durée de l’accord : 1 AN. Les incertitudes dues à la crise sanitaire avec l’arrêt de l’activité dès le 17 Mars 2020 et la transformation du secteur automobile induite, nous ont amené à limiter cet accord à une année, compte-tenu du manque de visibilité sur les 3 prochaines années.
  2. MOP (Marge opérationnelle) : Un seul critère financier (au lieu de 3 dans les accords précédents : Free Cash Flow, MOP, Chiffre d’affaires).
  3. Pour la première fois, prise en compte d’un critère extra financier : la réalité de l’entreprise dans le cadre des normes CAFE, réglementation européenne sur les émissions de CO2.                      Rappel : Dès 2020, la réglementation CAFE (Corporate Average Fuel Economy) imposera aux constructeurs un seuil d'émission de CO2 moyen à ne pas dépasser : 95g/km sur 95% de leur flotte en 2020 et sur 100% en 2021.
  4. Absences privatives durant la crise sanitaire : FO a été entendu. Les salariés en arrêt maladie pour raisons COVID-19, garde d’enfants, personnes vulnérables/fragiles elles-mêmes ou leurs proches, seront éligibles sans impact sur la durée de leur absence, pour le calcul de leur intéressement.

Cet accord a été négocié dans un contexte exceptionnel et inédit.

FO ne peut que se féliciter que la réalité ait été prise en compte et de la mise en place d’un critère « extra financier », qui inscrit l’entreprise dans l’économie réelle.

De plus ce critère environnemental, fait la preuve qu’il est possible de concilier industrie automobile et respect de l’environnement.



Tract FO Renault Accord intéressement 2020.pdf Tract FO Renault Accord intéressement 2020