ASSEMBLEE GENERALE DES ACTIONNAIRES Vendredi 19 Juin 2020 DECRYPTAGE PAR FO

ASSEMBLEE GENERALE DES ACTIONNAIRES Vendredi 19 Juin 2020 DECRYPTAGE PAR FO



    Dans le cadre de l’Assemblée Générale qui se tiendra le 19 juin, en tant que salariés et actionnaires de l’entreprise, vous serez invités à voter sur plusieurs résolutions qui concernent la gouvernance de Renault.

FO vous aide à y voir plus clair…

Qu’est qu’une Assemblée Générale ?

L’Assemblée Générale constitue le moment privilégié pour ceux qui détiennent des actions d’une société de s’informer sur la situation et la performance de l’entreprise, de rencontrer et d’échanger avec ses dirigeants et de s’exprimer sur sa gestion. Elle se réunit au minimum une fois dans l’année et se tiendra à huis clos cette année.

8 RESOLUTIONS CLES DE L’AG 2020, PARMI LES 26 SOUMISES AUX VOTES DES ACTIONNAIRES,  ET PASSEES A LA LOUPE PAR FO

6ème résolution :

Ratification de la cooptation de M. Joji Tagawa en Qualité d’administrateur nommé sur proposition de Nissan.

La sixième résolution propose à l’Assemblée Générale de ratifier la nomination, faite à titre provisoire le 29 avril 2020, de M. Joji Tagawa en qualité d’administrateur nommé sur proposition de Nissan, en remplacement de M. Yasuhiro Yamauchi, démissionnaire.

FO votera POUR cette 6èmerésolution.

Contrairement à M. Yasuhiro Yamauchi qu’il remplace, M. Joji Tagawa n’est pas membre du conseil d’administration de Nissan, ni membre du comité exécutif. Cela va dans le sens de l’indépendance des conseils d’administration vivement réclamée à la suite des problèmes de gouvernance dus au cumul des pouvoirs et des mandats sous l’ancienne présidence de M. Carlos Ghosn.

11ème résolution :

Approbation des éléments composant la rémunération totale et les avantages de toute natures versés au titre de l’exercice clos le 31/12/2019 à M. Thierry Bolloré.

FO votera POUR cette 11èmerésolution.

Les éléments de rémunération qui seront versés à M. Thierry Bolloré tiennent compte de la contreperformance de l’entreprise sur l’exercice 2019. Par conséquent la part variable ainsi que les actions de performance seront largement amputés en raison de la non atteinte des critères quantifiables liés à la performance financière du groupe.

Pour FO, il est plus que nécessaire de se tourner vers l’avenir et de solder le passé, une bonne fois pour toute. Une majorité de votes contre entrainerait de nouvelles discussions autour de sa rémunération et l’entreprise n’a désormais plus le temps pour ce genre de choses !

 

14ème résolution :

Approbation de la politique de rémunération du Directeur Général pour l’exercice 2020.

FO S’ABSTIENDRA sur cette 14èmerésolution.

Il s’agit ici de valider les éléments qui composeront la rémunération du futur Directeur Général, M. Luca de Meo, qui arrivera le 1er juillet 2020.

Pour FO, il ne fait aucun doute que le challenge est grand pour Monsieur de Meo qui devra redonner un cap et une vision pour le Groupe et rétablir une santé financière fragilisée un peu plus par la crise sanitaire liée au COVID-19. Et il est évident que « l’on n’attrape pas les mouches avec du vinaigre » !

Toutefois, une telle structure de rémunération qui serait consentie dans un climat d’après crise sanitaire, devenu très incertain en termes de reprise économique, ne serait pas compris par les salariés.

Le meilleur Directeur Général, OUI ! et rémunéré au juste niveau en tenant compte de la réalité économique de l’entreprise et de la situation au sortir de la crise sanitaire.

18ème résolution :

Autorisation donnée au conseil d’administration aux fins de réduire le capital de la société par annulation d’actions propres.

FO votera CONTRE cette 18èmerésolution.

L’annulation d’actions propres entraine par effet mécanique l’augmentation de la valeur de l’action au bénéfice des actionnaires. Avec un cours de l’action au plus bas, cette option pourrait être envisagée.

Cependant, l’entreprise devra racheter ces actions avant annulation et par conséquent cette destruction de valeur se fait au détriment d’investissements potentiels.

Résolutions de 20 à 23 :

Délégation de compétence au Conseil d’Administration en vue d’émettre des actions ordinaires et des valeurs mobilières

FO votera CONTRE ces résolutions.

Ces résolutions permettent de déléguer au Conseil d’Administration la compétence pour décider et réaliser l’émission d’actions ordinaires de la société ou de valeurs mobilières mais avec suppression du droit préférentiel de souscription des actionnaires de la société.

Contrairement à la 19ème résolution qui maintient ce droit préférentiel aux actionnaires de la société, le recours aux résolutions 20 à 23 entrainerait la diminution du poids de l’actionnariat salariés dans le capital de l’entreprise.

 

Les  documents relatifs à la préparation de l’Assemblée Générale disponible ICI