ACCORD DE CRISE : CE QUE FO DEMANDE

ACCORD DE CRISE : CE QUE FO DEMANDE



A l’issue des négociations du 27 mars 2020, FO a pris acte des propositions de la Direction, ce qui nous a permis de préparer la seconde séance de négociation du mardi 31 mars 2020.

Pour FO, l’enjeu crucial pour la mobilisation des salariés dans ces prochains mois difficiles, se concentre désormais sur :

- Le respect des congés d’été

- et les heures effectuées en séances supplémentaires le Samedi dans le cadre de la reprise.

Au regard des orientations excessives de la Direction, FO demande :

En matière des modalités de l’activité partielle :

  • Que le chômage partiel n’ait aucun impact sur l’acquisition de CTI et CTC
  • Que les salariés ayant déjà posé leurs congés au cours de la période d’activité partielle, notamment durant les prochaines vacances scolaires d’avril, aient la possibilité de les reporter
  • Que les salariés aient la liberté dans le choix des congés (CTI, CT et CP) qu’ils devraient mobiliser dans le cadre de l’activité partielle, sans oublier le CTC qui témoignerait de l’esprit de solidarité de la Direction

Concernant les séances de travail supplémentaires, la proposition de la Direction est purement inacceptable !

  • Les heures effectuées le samedi, doivent être réalisées au volontariat et a minima dans les conditions négociées dans le cadre de l’accord Cap 2020, à savoir majorées pour le moins à 25%.

La reprise rapide est vivement attendue mais pour FO elle ne se fera pas au détriment des salariés qui eux-mêmes vivent la crise à leur niveau.

FO demande à la Direction de se montrer exemplaire en prenant des décisions éclairées et fédératrices autour d’une reprise des mieux anticipée.