FUSION ENTRE EGAUX ?

FUSION ENTRE EGAUX ?



Renault – FCA : Un projet qui rebat les cartes !


Lundi 27 Mai, l’annonce concernant la proposition « amicale » de FCA et discutée au Conseil d’Administration de Renault, afin d’étudier une potentielle fusion à 50/50, amène FO à se questionner sur les bénéfices réels pour Renault et surtout d’évaluer les risques associés.

Quand bien même, FO connait les enjeux actuels auxquels notre industrie est confrontée (Electrification, sévérisation des normes des émissions de CO2, le véhicule connecté et autonome, les nouvelles mobilités…), nous mesurons la complexité à évaluer dans quelles mesures les bienfaits qu’une telle fusion pourrait se traduire dans un accord gagnant-gagnant avec FCA.

Si nous nous interrogeons sur le « pourquoi ? » de l’intérêt d’une telle fusion, il nous parait essentiel de pointer certains des nombreux points de vigilance :

  • Quel impact sur l’emploi et la capacité de ce projet à préserver l’intérêt social de Renault et sa place de constructeur automobile français ?
  • Quelle gouvernance pour quel équilibre dans les relations avec notre partenaire historique dans le cadre de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi ?
  • Quelle est l’appréciation des faiblesses de FCA (la décarbonisation et ses enjeux à 5 ans par exemple, quand on sait que FCA s’offre un crédit CO2 auprès de Tesla pour ne pas payer d’amende antipollution),
  • Quels sont les bénéfices de l’atteinte d’une Taille Minimum Optimale ?
  • Peut-on bâtir l’avenir sur 5 Milliards de synergies ?
  • Quels sont les bénéfices à court terme et les risques à moyen et long terme ?

Autant de sujets concernant ce projet qui montrent que les questions que nous nous posons sont légitimes.

Vous pouvez compter sur vos représentants FO pour poser les bonnes questions et exiger les garanties d’un projet ou non au service de l’avenir de nos emplois.