FUSION AGIRC-ARRCO : un nouveau régime de retraite complémentaire

FUSION AGIRC-ARRCO : un nouveau régime de retraite complémentaire


Depuis la fin des années 2000, les régimes de retraite complémentaire obligatoire présentent des difficultés financières devenues difficilement résorbables. Les caisses AGIRC étaient les plus impactées. Notamment, l’écart entre le nombre d’actifs devant assurer le financement de la retraite et le nombre grandissant de retraités ou de salariés proches de l’âge de la retraite continue de se creuser. Cette situation a conduit les partenaires sociaux, gestionnaires des régimes AGIRC et ARRCO, à conclure un Accord National Interprofessionnel (ANI) le 30 octobre 20151 destiné à en assurer la pérennité. Y ont été dessinés les premiers contours d’un nouveau régime de retraite complémentaire obligatoire paritaire, par répartition, et par points, issu de la fusion entre l’AGIRC et l’ARRCO. Ses paramètres de fonctionnement ont ensuite été édictés par l’ANI du 17 novembre 20172. L’ensemble des droits et obligations des deux anciens régimes ont été repris.

Cette réforme ne s’applique pas aux retraites liquidées avant le 1er janvier 2019.

Ci-dessous le News FOr You n°3

Vous pouvez télécharger le pdf à la fin de l'article.






Newsletter FOr You3.pdf Newsletter FOr You3